> Le webcomics qui n'aime pas les voleurs et les...

L'Instant de Poésie

L'Instant de Poésie
Pierre
3 commentaires
Aller, on se fait une semaine 2DS, parce qu'au final, c'est quand même moins déprimant que de parler des revenus de Candy Crush Saga. Quelques fans ont créé un spoof de la console avec la 1DS qui semble avoir eu pas mal de succès sur le net pour des raisons qui m'échappent un peu, mais apparemment intégrer une compatibilité Android/iOS est le dernier truc à la mode pour exciter les foules. Je dois me faire trop vieux pour ces conneries.

En parlant de portables qui font un flop, Sony a lâché les bifftons pour créer une campagne digne de ce nom pour la sortie de Killzone sur PSVita, qui a quand même péché son 77 sur Metacritic, en le qualifiant de « meilleur FPS sur console portable » ce qui sans être tout à fait faux est à peu près aussi pertinent que de parler Peggle 2 comme étant la meilleur simulation de destruction de taquets incluant des licornes en cell-shadding.
En même temps il est difficile de blâmer Sony tant une sortie de (gros) jeu sur PSVita est devenue un événement en soi et il n'est pas idiot de mettre l'accent sur les capacités de jeu propres à la console vu comme les derniers points de communication de Sony ayant relégué « le divertissement portable suprême »© au rang d'accessoire de luxe pour la Playstation 4 permettant de terminer sa partie d'Assassin's Creed aux toilettes quand Ginette veut récupérer la téloche pour mettre un tuto M6.

Ne vous méprenez pas, je trouve l'idée absolument formidable, c'est l'ubiquité des jeux dont on parle depuis des lustres et qui pourra enfin s'étendre à des choses plus sympa que doodle jump. Il est juste un peu dommage de voir que le marché de la console portable ai été phagocyté par les smartphones au point qu'une machine aussi bien finie que la PSvita n'a jamais pu prouver ce qu'elle a vraiment dans le ventre au delà des portages faciles et de la désormais classique voie de garage indée.

La question serait alors peut-être moins de comparer la puissance, le look ou les fonctionnalités offertes par les consoles de jeu portables mais bien dans la pertinence des jeux proposés dans un contexte de mobilité. Car si les smartphones ont largement explosé en termes de jeux, c'est avant tout parce que tous les petits développeurs qui poussent leurs apps, qu'ils soient dans des grandes structures ou en petits indépendants se sont avant tout demandé comment les gens consommaient leurs jeux mobiles.

Si Angry Birds, Candy Crush et les autres font des cartons, c'est parce qu'il est ultra facile de réaliser une petite partie en quelques minutes, sans le son, sans se remémorer ce qui a été fait avant, en attendant son tour à la boucherie ou juste après avoir terminé son jambon-beurre sur un Paris-Nice. Contextes dans lesquels un Uncharted ou un Little Big Planet ont beaucoup de mal à être intéressants, tout particulièrement pour les cibles grand public monopolisés par les smartphones et tablettes par le reste de ses loisirs.

Pas sûr que le look de la 2DS soit alors suffisant pour faire décrocher Monique de sa simulation de restaurant iPhone sur la ligne 1, mais ça peut la motiver à échanger une facture F2P salée contre une console et un exemplaire de Pokémon pour ses abominables marmots qu'il faut bien maintenir occupés sous peine de les voir arracher le cuir de la banquette arrière sur le trajet du retour de vacances scolaires.


Et puisqu'on parle de la portabilité, j'en profite pour glisser que doucement mais surement, Next-Gêne évolue, et que le site est désormais tout à fait compatibles avec vos éventuels téléphones intelligents grâce à toute notre équipe de codeurs. Et pour les plus bizarres d'entre-vous un flux RSS a même été mis en place. Elle est pas belle la vie ?

Commentaires