> Le webcomics en demi-HD

Crash Dream Racing

Crash Dream Racing
Pierre
Aucun commentaire
Dans le temps, Sega c’était plus fort que toi. Et visiblement c’était aussi plus fort que le Sega d’aujourd’hui.
D’abord parce qu’ils faisaient de meilleurs jeux.
Ensuite parce qu’ils faisaient des consoles.
Et surtout parce qu’ils n’essayaient pas de prendre leurs fanbase pour des cons en jouant sur des gloires passées.

En incluant une skin de Ryo Hazuki dans la version mobile de Sonic Kart 2014, Sega remue déjà le couteau pour la seule partie de son public qui se rappelle de Shenmue, mais en ajoutant un petit “Shen 3” sur la plaque d’immatriculation, c’est un majeur tendu à ceux même qui ont un jour cru en la marque, les vrais, les tatoués du Hérisson, ceux qui époussettent leur Saturn tous les matins et fredonnent Segata Sanshiro sur le chemin du boulot.

Qu’est-ce qui reste dans les bureaux de Sega aujourd’hui pour motiver ce genre de décisions bizarres ? Qui sont les employés de 2014 qui manipulent les licences enterrées dans un tiroir avec autant de classe et de respect qu’une pute dans une église ?

C’est une question honnête hein. Comment on rentre chez Sega en 2014 ? On dit quoi en entretien ? “Je suis un grand fan de Burning Rangers” ou “j’ai trouvé malin de ressortir Crazy Taxi sur iPhone à 5€” ? Ou bien rien de tout cela ?

Peut être que la boite a fait le deuil de son passé prestigieux et cherche juste à s'en sortir et à se réinventer à l'heure où toutes les filiales européennes ont fermé.
Peut-être que tout ce qui compte c’est d’avoir la licence Alien quand Ridley Scott se remet à faire des films ou bien de miser gros sur les jeux PC avec Total War, Football Manager et Company of Heroes en profitant du regain d’intérêt porté par Steam.

Sega football
Le jeu le plus recherché sur le site français de Sega ne contient pas de hérisson.


Le back catalogue de l'âge d'or est alors plus utile sous forme de contenu numérique inondant les stores mobiles, le Xbox Live et le PSN à chaque promo que sous forme de chantier permanent et gouffre financier probable pour réinventer des licences casse-gueule selon les standards modernes.

Peut-être que Shenmue reviendra effectivement, et peut être que ce sera un jeu pour téléphone ou un free-to-play sur facebook et qu'on n'aura pas vraiment gagné grand chose là dedans, de la même manière que l’on n’a pas gagné grand chose avec Killer Instinct free-to-play, le nouveau Motocross Madness ou Steel Battalion Kinect.

Enfin, ça c'est valable pour Sega qui n’existe encore que pour avoir vendu ses miches aux autres fabricants et recyclé son catalogue depuis 15 ans.
Ça n'explique pas pourquoi F-Zero ne sert que dans les décors de Smash Bros, pourquoi Parapa n'apparaît plus que dans les publicités Playstation ou pourquoi Crimson Skies ne sort plus ses carlingues.

Ça, c’est juste de la mauvaise foi d’éditeur pour faire rager les fanboys.

Aucun commentaire