> Le Blog BD où le vent ne souffle jamais

Aim for the top!

Aim for the top!
Pierre
1 commentaire
Les sites de jeux vidéo, c’est comme la langouste de Cuba, ça marche par saisons. Et après le guide d’achat de Noël, ce qui marche fort en début d’année ce sont les tops, les classements, les rankings, les listes en tout genre. Et vas-y que je te décerne de la médaille en chocolat à tour de bras.
Meilleur jeu Xbox, meilleur jeu Playstation, haha, on rigole bien ! Sauf qu’avec quatre exclues et demies, on va pas aller bien loin et on est obligé de mettre des bons points à des élèves médiocres.

Alors on invente un peu autant de catégories qu’il y a de jeux pour être sûr de ne léser personne. On vote pour les jeux du mois, pour avoir au moins douze vainqueurs. Parfois on essaye de tourner ça en déconnade, mais bon, on le fait quand même parce qu’on n’a pas grand chose d’autre à dire.

Mais est-ce uniquement un moyen d’occuper les rédacs entre les sorties de Noël et celles de Mars ? Sans doute, mais pas seulement. Peut être qu'il y a un intérêt des éditeurs à pousser pour ces fameux classements.
Hein du bizness en début d'année ? Meriletfou !

Voyez-vous il y a quelques années, le premier trimestre (ou quiou ouhane si vous voulez passer pour un abruti de marketeux) était considéré comme le no man’s land des ventes. Les gens ont déjà laissé leur thunes à El Segundo, ils ont déjà acheté leur Tony Hawk, on va attendre un peu avant d’en jeter plus que de raison. D’où le désert Janvier-Février et un retour prudent fin Mars pour les AA qui n’avaient pas le budget pour jouer dans la cour des grands l’année précédente.

Aujourd’hui tout ça s’est un peu pété la gueule. Les blockbusters à jouer les gros bras sont beaucoup trop nombreux à se tirer la bourre pour les fêtes, du coup le prix de la publicité en ligne flambe et on se retrouve à mettre beaucoup plus sur la table pour une part de gâteau bien plus maigre, pas nécessairement le meilleur calcul si on n’a pas de solides arguments à faire valoir face au gang FIFACOD.

Et puis surtout les gens, comme la guerre de snake, ont changé. Enfin, leur comportement a changé grâce à l’Internet. Non seulement le coupon amazon a avantageusement remplacé le chèque de la banque postale comme cadeau non-échangeable contre de la drogue dans le cœur des mamies du monde, mais surtout eBay et Paypal ont transformé tous les autres cadeaux pourris en cash potentiel.

Résultat des courses : en Janvier et Février non seulement la pub coûte le moins cher de l’année en ligne et à la télé (vous les sentez les pubs King et Supercell sur la TNT ?) mais elle touche des gens qui sont assis sur le pognon amassé après Noël.

Donc on en profite pour caser du petit jeu, du jeu moyen, et surtout pour essayer d’assurer encore un coup avec les jeux de l’année dernière. Quoi ? Comment ? Vous avez raté les soldes steams et boudé mon Forza Turismo à Noël ? Prenez donc la version GOTY les enfants !

Ho et puis c’est le moment où les petits joueurs sortent de l’abri de fortune où ils s’étaient réfugié aussi. Quoi ? Comment ? Vous n’avez donc pas essayé mon MMORPG Free to Play Coréen, mon jeu indé passé vingt fois en bundle ou mon jeu Android, clone d’un jeu iOS, clone d’un jeu Playstation 2 ? Mais c’est le moment mes amis !

Enfin, et comme il n’y a pas de petit profit, et qu’après deux trois mois, les gens ont fait le tour de leurs jeux achetés à Noël, le monde serait quand même bien fait si sortaient quelques DLCs pour les jeux du top de l'année dernière.

Mais bien sûr peut être que l’intégralité de la presse JV est complètement indépendante et que toute synergie ne serait que pure coïncidence et tout rebond dans les ventes serait, comme on dit, purement fortuit.

Commentaires

  • Polka |
    Tiens en parlant des tops de fin d'année, une petite mention à Massively quand même qui a décidé de ne pas décerner de prix du "Jeu MMO de l'année" parce que franchement... ça se bousculait pas au portillon.