> Le webcomics qui a une conception vague de lundi et jeudi

Surprise du Master Chef

Surprise du Master Chef
Pierre
Aucun commentaire
On dit que les pessimistes mangent d’abord la partie cool de leur plat avant de passer à la salade verte alors que les optimistes commencent par l’accompagnement un peu triste en se réservant les gnocchis pour la fin.

Si tel est le cas alors Microsoft doit être sacrément optimiste ces temps-ci, si l’on en croit la présentation de cette semaine sur Windows 10. Ça a commencé par une présentation un peu chiante d’un OS qui semble avoir le cul entre deux chaises, pour passer à l’annonce de nouvelles interopérabilités xbox/windows pour les jeux du futur, pour passer à une démo d’une tablette tactile de 84 pouces pour finir par une paire de lunettes de réalité augmenté pour skyper avec des gens sur Mars.

Pour tout avouer j’avais largement décroché au début pendant qu’un type à la coupe de cheveux improbable essayait de convaincre que mais si en fait Windows c’est au top avec sa nouvelle interface. Quand je suis revenu, j’ai du checker l’adresse du stream pour être bien sûr que je ne m’étais pas gouré de conf.

Comme la presse le note, Microsoft semble être sorti de la torpeur dans laquelle il s’était installé depuis les années 90, et s’être largement sorti les doigts pour repenser Windows et ce qui gravite autour. Ou plutôt pour faire en sorte que la société entière puisse exister sur les bases d’un Windows unifié.

Du téléphone au PC, en passant par les tablettes, les Xbox, les écrans de conférence, on aura un seul OS, un seul store d’applications et avec un peu de chance, un seul site d’aide pour comprendre les écrans d’erreur.
MS espère ainsi gagner sur tous les fronts en offrant aux développeurs un environnement unifié un peu plus fertile et aux utilisateurs un écosystème un peu moins moribond.

Ça semble très logique pourtant jusqu’à présent ni Google, ni Apple n’ont réussi a aller au delà du clivage ordinateur/téléphones.

Pour les jeux la synergie Windows 10 devrait permettre du streaming local de la xbox à n’importe quel PC/Mobile/Tablette soit pas grande innovation face au remote play de la PS4 et WiiU sur Vita et Gamepad.
Plus intéressant : le streaming inverse PC->Console pourrait directement marcher sur les plates-bandes des Steam Machines, si tant est que la fonction soit disponible un jour.

Côté techno, DirectX12 promet de remettre au goût du jour l’idée fondatrice derrière la (direct)Xbox en assurant des pipelines de prod commun Xbox/PC facilitant les portages et les développements parallèles.

En ce qui concerne le cross-play, on tient un bel exemple de non-annonce qui tente d’appuyer un Fable Legends instable en le liant à un concept choc. Sauf qu’au final non seulement le cross-play Xbox 360/Games for Windows Live avait capoté au bout de deux jeux lors de sa mise en place en 2006, mais le jeu multi plateformes ne nécessite qu’un serveur commun pour fonctionner, la plupart des MMOs dispos sur PC et MAC supportent très bien le cross-play, le vrai problème étant que les jeux console sont souvent mis à jour après la version PC. Ce qui explique l’incompatibilité d’un Warframe entre PC et Consoles.
Et tous les efforts du xbox live ne pourront pas arranger ça.

Beaucoup plus WTF, les lunettes HoloLens semblent s’adresser à tout le monde des plombiers aux Spationautes en passant par les dingues du skype et les joueurs de Minecraft.
Malin l’idée de ne pas entrer en concurrence frontale avec l’Occulus et autres casques VR en gardant le monde réel dans le champ de vision comme une version XXL des googles glass.

Le choix de Minecraft comme premier exemple plutôt qu’un Halo ou un Forza semble envoyer un message fort : non les lunettes ne seront pas un outil dédié aux hardcore gamers, non il ne s’agit pas d’un occulus killer ou d’un concurrent au Project Morpheus. La famille, les casuals, les adultes ou les enfants : tout le monde peut se servir des lunettes, tout le monde peut entrer et interagir avec la réalité augmentée.

Tout le monde pourra d’ailleurs se faire sa propre idée puisque la mise à jour vers windows 10 sera offerte pendant un an.
Enfin tant que vous n’êtes pas sur Windows RT ou Vista s’entend.

Aucun commentaire