> Le webcomics en demi-HD

La machine à remonter le temps

La machine à remonter le temps
Pierre
5 commentaires
La grande idée de mon père quand il parlait des jeux vidéo c’était qu’y jouer “ça rend les gosses idiots”. J’ai jamais trop su si ça ne s’appliquait qu’à moi ou si c’était une vérité générale, mais une chose est sûre : vouloir jouer à des jeux Nintendo, ça rend patient.

Dans son rapport financier annuel, Satoru Iwata, président de Nintendo donne quelques tendances et idées pour les activités stratégiques de la boite cette année et parmi elles cette espèce de perle comme seuls les chef d’entreprises arrivent à en produire sans rigoler : “En 2015, nous sortirons des jeux Wii U qui exploiteront pleinement le GamePad.”.

Pour le contexte, c’est un peu comme si Steve Jobs avait attendu trois ans après la sortie de l’iPhone pour dire “bon, cette année fini les conneries, on va claquer des apps qui utilisent l’écran tactile.” : impensable.

Et pourtant bien vrai ici, puisque Iwata persiste et signe : “Le gameplay qui met à profit le GamePad dispose d’un plus grand potentiel et apporter de nouvelles manières pour que parents et enfants puissent s’amuser ensemble.”. Yes Sherlock on s’en doute bien.
On se doute aussi que dans un contexte de rapport financier aux actionnaires ça veut aussi, surtout, dire qu’on va utiliser ça comme argument de vente principal cette année ce qui devrait nous permettre d’en fourguer à tous les Jean-Jacques.

Ce que j’aimerais bien savoir en revanche c’est ce qui a bien pu se passer pour que cela frappe les ingénieurs R&D. Si je devais l’imaginer je dirais que des japonais en costard ont eu une réunion de plus pour se demander comment booster les ventes de Wii U, et que comme chacun sait la pérennité de l’avenir se trouve dans le passé. Du coup ils ont jeté un œil à la présentation de la console en 2011, et là surprise ! À l’époque ils ne parlaient que des capacités incroyables de la nouvelle manette quelque part entre une DS, un iPad et une wiimote.

“C’était une vache de bonne idée ça les gars, pourquoi on l’a pas fait au final ?”
Et comme personne n’a pu se rappeler d’une bonne raison, hop hop hop, c’est la nouvelle ligne directrice de la console pour 2015.

Le problème c’est que la raison à l’époque, tout le monde ne l’a pas oublié, il s’agit tout simplement de la grosse douche froide que s’était pris Nintendo de la part des marchés financiers avec une action qui plonge de près de 10% après l’annonce de la console.

Est-ce que ça veut dire qu’ils vont se reprendre une grosse veste cette année ? Pas forcément. La Wii U a un réel besoin de coup de pouce, les ventes étant meilleures en 2014, mais quand même loin derrière la PS4, même au Japon. Ce qui avait été considéré comme un gadget de moindre importance en first-mover peut donc devenir un élément clé pour compenser un retard technique évident.

Et puis surtout, il y a le phénomène Amiibo. 6 Millions de petites figurines vendues, dont l’immense majorité aux US, ça donne de quoi retrouver la foi dans les idées saugrenues pas encore exploitées.

Parce qu’au final, la vente dématérialisée de portages Gamecube sur Wii U ça rapporte peut-être pas mal, mais servir d'émulateur de luxe ça fait pas tout à fait next-gen. Et être next-gen c’est important pour Nintendo. Enfin plus que de sortir un nouveau F-Zero visiblement.
Gomo
5 commentaires
La nouvelle version du site est enfin arrivée. Si vous rencontrez des problèmes sur le site, n'hésitez pas à nous le dire dans les commentaires ! En tout cas pour fêter l'occasion, voici une BD bonus :

BD bonus

Commentaires

  • Fleau |
    Je pensais que MK8, Bayonetta 2 et SSB allaient bien booster les ventes...
    C'est un peu le cas mais c'est toujours un peu la merde. Et ça me désole venant d'une console qui fait autant d'efforts pour sortir des jeux à la fois compétitifs et à la fois bien casu, le tout avec du contenu qui ferait pâlir n'importe quel AAA de PSOne.
    Et puis les Amiibo je suis le premier à avoir complètement craqué (je dois avoir plus d'une quinzaine de figurines) mais l'intérêt est très très vite limité (sur SSB ils montent level 50 en 2/3h, suffit de jouer en Smash à 8 avec 7 Amiibo et presque 100 balles sont jetées par la fenêtre)... Et l'arnaque ultime est quand même de voir que pour Mario Party ils te ressortent les mêmes Amiibos dans une position différente et que pour jouer avec les anciens faut les reboots.
    Si Nintendo se la joue pas plus fin, les gars comme moi qui étaient hyper fanboy et pris d'une furieuse collectionite aigüe y'a deux mois vont aussi se dire "stop" tôt ou tard.

    Enfin je reste toujours complètement sur le cul de voir le relatif bide de la Wii U.
    Alors okay c'est à la ramasse techniquement mais aux dernières nouvelles, la Wii était bien dégueulasse face à la PS360.
    Du coup tout le problème ne serait que dans le nom ?
    Si ce n'est que ça, y'a quand même moyen de mieux réaxer les campagnes promos sur "oui, c'est une nouvelle console et oui, elle est bien supérieure à la Wii" ?
  • Michel | Dernière modification :
    J'ai la Wii U, et je pense que le gros problème de cette console c'est tout ce qu'il faut acheter beaucoup de choses pour jouer à plusieurs. Résultat, les potes sont contents quand quelqu'un à la Wii U, car elle revient à cher.

    Son prix de base est bas, mais faut tout acheter si on n'a pas eu la Wii, et je parle même pas dans mon cas que je dois m'acheter les manettes gamecube et donc avec ces manettes le convertisseurs, etc.

    C'est con, mais dans la tête des gens, ça fait trop de choses à acheter. Et plusieurs potes m'ont sorti cela comme argument au fait qu'ils n'achètent pas la Wii U. Ils adorent les jeux Nintendo mais le coup global pour jouer entre potes est trop grand.

    Et oui je sais que en comparatif à une PS4, c'est pareil.
  • Spay |
    Niquel le nouveau site
  • Fleau |
    Next-Gêne est passé Next-Gen !
  • Pierre |
    @Fléau : Des problèmes, la Wii U en a eu beaucoup. Pas seulement dans le nom, mais ça a joué vu que toute la position de la console était très proche de la Wii.
    La Wii U n'est pas un échec en comparaison de la Wii, c'est un échec en partie à cause de la Wii.

    Nintendo n'a pas réussi à convaincre les masses casual de réinvestir dans une console, aka syndrome du "j'ai déjà la précédente, pourquoi j'ai besoin de celle là ?".
    En utilisant les mêmes manettes, un design très similaire, un nom quasi-identique et les mêmes licences, il est assez dur de convaincre les non-gamers de remettre 300 balles uniquement sur l'innovation du GamePad, surtout que le grand public, c'est typiquement les gens qui vont investir dans un iPad plus qu'une console de salon.

    Pour les hardcore gamers, les grosses exclues sont arrivées; mais un peu tard. Smash Bros, Bayonetta, Mario Kart c'est bien, mais ça fait trois ans que la console est dispo aussi et il n'y avait pas l'effet ouhaou des PS4/One à leurs sorties.

    @Michel (vraiment ?) : Yes, Nintendo est ultra radin, déjà sur leur programme de fidélité, mais encore plus sur les accessoires. Pas de wiimote intégrée à la Wii U, pas de chargeur intégré à la 3DS, c'est la politique de tirer sur la corde de tous les côtés qui m'étonnera toujours. Là où Sony et Microsoft jouent la carte du service haut de gamme et de la finition, Nintendo a toujours une image de fabricant de jouets.
    Un peu dommage à mon avis.