> Le webcomics trop bien sapé

Faiblesse

Faiblesse
Pierre
Aucun commentaire
Quand j’ai expliqué à ma copine que le prochain Zelda allait avoir une héroïne, elle a eu l’air très perplexe.
-Mais, on joue pas déjà une fille dans Zelda ?
Non, pas tout à fait. Link est un garçon. Je crois.
-Pourtant on avait une jupette et on cassait des pots, ça ressemblait à un truc de filles.

Inutile de préciser que le reste du Nintendo Direct de Novembre n’a pas eu grand impact sur elle. Mais a-t-il eu un impact sur le reste du monde ?

Iwata n’est plus là, et comme pour toutes les boites qui perdent un directeur apprécié, la première présentation publique tient autant d’une épreuve de transition que de l’annonce de nouveaux produits.

Et à ce petit jeu on ne peut pas vraiment dire que Nintendo ait vraiment joué la carte de l’audace. Du Zelda en veux-tu, en voilà avec le portages pseudo HD de Twilight Princess, la sortie sur l’eshop des jeux portables Phantom Hourglass et Spirit Track, la sortie d’un amiibo pour accompagner le tout (ruptures de stock à prévoir) et évidemment le teasing du Zelda 2016 en mode ‘meuh si meuh si on bosse toujours dessus’.
Même chose pour 3DS avec le portage de Hyrule Warriors et un DLC pour Tri Force Heroes.

Même son de cloche côté Pokémons avec la ressortie des versions Bleu, Rouge et Jaune pour fêter les 20 ans de la série et le développement par Bandai-Namco de Pokkén Tournament, un genre de skin Pokémon appliquée à Tekken.
Ça devrait remplir les caisses sans trop forcer mais c’est un peu triste de la part de Nintendo d’outsourcer un jeu de combat à Namco après avoir créé une puissante alternative à ces mêmes jeux de combats avec Smash Bros.

Tout ça sent un peu la fin de vie pour une embarrassante Wii U dont les ventes ne sont pas aidées par la baisse de prix de la PS4.

Et après tout peut être que Nintendo s’en tape pas mal de la Wii U. Car même si rien n’est annoncé au sujet de la futur NX, il semble clair que les expérimentations Free-to-Play avec DeNA sont un moyen de plonger le gros orteil pour voir si les baleines sont prêtes à mordre.

J’imagine que quand des petits jeux smartphones codés à la va-vite payeront plus de factures en une semaine que la Wii U en quatre ans, il sera très tentant de plonger tout entier, surtout si la nouvelle architecture de la console favorise ses petites blagues avec des ponts vers Android.

J’imagine bien un bureau où quelques types très malins établissent un succès presque entièrement basé sur la vente de figurines munies de puces NFC qui débloquent des objets temporaires dans des match-3.

Est-ce que ça empêchera les fans de pleurer pour avoir un nouveau F-Zéro ? Certainement pas.
Est-ce que ça financera un Metroid occasionnel pour aller draguer un public vaguement hardcore ? Pourquoi pas.
Est-ce que ça limitera les chances de voir débarquer un nouvel épisode de Donkey Konga ? Sans doute, à moins que Guitar Hero ne montre qu’il est possible de faire de la maille en free to play.

Est-ce que c’est triste pour l’avenir de Nintendo et ses licences ?

Hey ne demandez pas à la presse, ils sont bien trop occupés à parler du sexe de Link.

Aucun commentaire