> Le webcomics trop bien sapé

La caverne de l'UWP

La caverne de l'UWP
Pierre
Aucun commentaire
Cette semaine, Microsoft a finalement annoncé sa nouvelle stratégie concernant la xbox et surprise elle passe principalement par le PC. Il faut croire que Phil et ses potes en ont eu marre de voir Gabe Newell et Valve rouler dans le pognon avec Steam, ou de voir qu’il n’avait même pas droit à une petite part du gâteau VR. Toujours est-il que l’annonce de Quantum Break en cross-buy exclusif Xbox/Windows Store n’était pas qu’un coup d’essai mais bien le début d’une stratégie agressive qui consiste à porter le gros des exclues xbox sur windows sous une forme ou une autre et de mixer l’expérience des deux avec un compte commun, une liste d’amis commune, une app commune et un système de chat commun.

L’un des premiers jeux à bénéficier d’un portage est le très xboxien Gears of War Ultimate Edition qui est désormais dispo sur le Windows Store ce qui devrait faire plaisir à Epic Games, non ?

Et bien non pas vraiment. Enfin si l’on en croit Tim Sweeney qui, dans une tribune publiée sur le Guardian, accuse Microsoft de vouloir verrouiller le marché du logiciel sur ordinateurs avec ses applications universelles windows qui ne peuvent être téléchargées ailleurs que sur le windows store.

La fin de Steam, la mort d’Origin, l’enfer pour les devs comme Epic Games ou les éditeurs comme EA et Activision ; à en croire Sweeney, Microsoft aurait déclenché une sorte d’apocalypse à même de détruire toute l’industrie du jeu vidéo PC sur son passage.

Je suis un peu étonné de la violence du propos.
Déjà parce que Microsoft a répondu par l’intermédiaire de Kevin Gallo, son vice-président Windows, que bah euh en fait non les app universelles ne sont pas limitées au Windows Store et peuvent être vendues via Steam, GoG ou directement sur le site web du développeur si ça le chante.

Et ensuite parce que bordel est-ce qu’on peut réellement croire sérieusement qu’un programme de Microsoft pour pousser les gens à faire des logiciels compatibles Windows 10, Windows Phone et Xbox One pourrait avoir la moindre incidence sur le jeu PC ?

Est-ce qu’on peut sérieusement ouvrir le Windows store, voir que les apps les plus trendy sont des portages de jeux Gameloft et l’app Canal + (étonnamment toutes deux désormais chez Bolloré) et se dire que Steam risque ses miches et que tous les AAA seront bientôt vendus là et pas ailleurs ?

Il semble bien que ce store suscite des réactions basées sur ce qu’il pourrait être ou ce qu’il pourrait représenter plus que ce qu’il est réellement et l’incidence qu’il a sur la vie des gens au quotidien.

Je comprends que Sweeney en vieux de la vieille du dev PC n’a pas envie de voir pousser un équivalent des App Stores de Google et Apple qui en quelques années ont réussi à obtenir la quasi-main mise sur l’édition de logiciels mobiles.

En revanche on peut se demander pourquoi le monsieur n’est pas plus critique vis-à-vis de l’hégémonie de Steam qui, certes, ne force pas son intégration mais s’est hissé dans une position inévitable pour tous les développeurs quelles que soient leurs tailles en ajoutant au passage un DRM qui semble tant lui faire peur chez Microsoft.

La seule réelle différence vient du fait qu’en effectuant sa steamification au niveau du système d’exploitation et non du launcher, Microsoft ne se contenterait pas de devenir la boutique incontournable pour les joueurs occidentaux, mais pour tous les joueurs qui utilisent Windows, y compris les asiatiques.
Et quand on sait que ce bon Tim partage désormais son bureau de CEO avec les sympathiques dirigeants de Tencent, le plus gros éditeur Chinois qui utilise sa propre plateforme de distribution, on comprend mieux la crainte de la marge de 30%.

Enfin, c’est peut-être aussi juste l’envie d’un monde plus beau, qui sait ?

Aucun commentaire