> Le Blog BD qui ne bénéficie pas de crédit d'impôt canadien

Pré-gameplay

Pré-gameplay
Pierre
2 commentaires
J’ai déjà un peu parlé de mon obsession malsaine pour les jeux de bagnoles quels qu’ils soient, dans la terre, sur goudron, en open world, sur circuits fermés, avec explosions, takedown ou carapaces. Pourtant après tous mes tours de circuit virtuels je n’ai jamais trouvé la force d’aller trainer les pieds du côté des réglages et autres options de personnalisations.
Longueur de boite, choix de la gomme, dureté de la barre antiroulis, ça m’a toujours profondément ennuyé, même (surtout) quand les jeux essayent de gamifier la chose comme Forza 6 avec son système de cartes à bonus/malus idiot.

Et puis j’ai tenté de me mettre à Project CARS, simu de Slightly Mad Studio, largement influencée par une communauté d’aficionados des mitaines de cuir qui ne vivent que rouler assez vite pour décoller le sticker Nürburgring apposé avec amour sur le bas de caisse un soir de déprime.

Je me suis senti fier comme un papa sur ma chaise en osier derrière mon gros volant à lancer un jeu qui ne serait pas immédiatement taxé de bullshit arcade pour consoleux sur les forums d’autoplus. Enfin ça c’était pendant les quarante secondes du temps de chargement initial jusqu’à ce que je tente de trouver le réglage du degré de rotation de la roue du volant.

Pour les non-initiés, il faut savoir que parmi la myriade de réglages intéressants pour la configuration d’un volant, le réglage du degré de rotation est sans doute le plus important. Parce qu’un volant de jeu peut effectuer un certain nombre de tours à droite et à gauche avant de buter, c’est la fameuse amplitude de braquage indiqué sur la boite. Ainsi un volant étiqueté 1080° comme le Thrustmaster T150 pourra effectuer 540° vers la droite et 540° vers la gauche, soit trois tours complets de rotation totale. Mais ce paramètre n’a rien de standard pour les volants en plastique qui vont de 180° à 1080° en passant par le populaire 900°. Il est donc nécessaire d’indiquer au jeu quelle plage utile on souhaite utiliser et pour ce faire il y a généralement un petit réglage «degré de rotation » avec un chiffre que l’on cale à 540° parce qu’un type a dit de le faire dans une des deux premières pages d’un thread qui en contient 832 sur le forum officiel du jeu.
C’est comme ça que je fais pour Forza, c’est comme ça que je fais pour Dirt et jusque-là ça m’a plutôt réussi.

Sauf que Project CARS n’est pas du genre à laisser le joueur s’en tirer comme ça. Parce que le degré de rotation d’un volant n’est pas non plus standard sur les voitures réelles et peut être dans les faits n’importe quoi de 324° pour une formule Renault jusqu’à plus de 1700° pour certaines Ford. Du coup au lieu d’avoir un réglage dans les paramètres généraux, le jeu se paye le luxe d’avoir un réglage précis par (classe de) bagnole.
Et comme il ne s’agit pas de faire dans la vulgarisation automobile, au lieu de donner un chiffre à régler en degrés et basta, on pousse le vice un peu plus loin avec la gestion exprimée en démultiplication de la direction. Du coup on sélectionne le degré de rotation des roues pour chaque degré de volant et on termine avec des rapports de type 13.5 :1 pour retomber sur du 540°. Facile quoi.

Quand j’ai fini par comprendre ça, paramétrer la voiture de test comme il fallait je me suis évidemment rendu compte qu’avant de pouvoir m’aligner sur la grille avec une quelconque bagnole il allait falloir en passer par deux saisons de Karting et madame me faisait déjà les gros yeux pour que je range mon volant avant de passer à table.

J’ai eu juste le temps de faire un dernier tour dans les paramètres que je commençais à connaître comme ma poche pour chercher l’option de désactivation de la censure afin que mon nom ne soit pas bêtement remplacé par des astérisques dans les différents leaderboards du jeu, mais après un nouveau tour sur les forums officiels j’ai dû me faire une raison : impossible à désactiver sur console. Comme quoi même avec les bons jeux, même avec le bon matos, je reste un noob des simulateurs.

Commentaires

  • FulRoro |
    Vivement que t'ai un gosse pour lui faire sous-traiter toutes les taches ingrates (du réglages des paramètres à l'obtention des chevios chiant).
  • Pierre |
    Meuh évidemment, je passe pas du temps avec mon neveu sans espérer un retour sur investissement à long terme.