> Le webcomics sans DRM

Dommages collatéraux

Dommages collatéraux
Pierre
1 commentaire
Irrational Games va fermer. Ce n’est pas une de mes prédictions façon Paco Rabanne du jeu, mais Ken Levine, directeur du studio, qui l’annonce sur le blog de la boite.
Et contrairement à tous les autres studios qui ferment, ce n’est pas en raison de résultats financier difficiles ou un gros fail des Bioshock (Levine précise d’ailleurs que les trois jeux cumulés ont rapporté la bagatelle de 500 millions de dollars).

Non,c'est juste que l’ami Ken est blasé, il en a marre des AAA, des gros studios et des jeux au périmètre énorme. Il achète comme tout le monde son bundle indé tous les mois et à chaque fois il soupire : Ah ! Si seulement moi aussi je pouvais faire des petits jeux indépendants !

Et puis un matin, c’en est de trop, Ken il appelle ses patrons chez Take-Two et balance sa bouderie comme un gosse qui n’a pas eu sa glace : Je me casse !
Sauf que chez Take-Two ce sont pas la moitié de deux cons et ils réussissent à convaincre le bon Ken que le groupe qui englobe Rockstar et 2K, soit environ 2500 employés c’est pile poil la meilleure structure possible pour faire du dev indépendant.

Alors hop, l’histoire est réglée; Ken bazarde son studio, parce qu’après tout 17 au même poste, c’est un peu pénible, il récupère une quinzaine de ses plus proches collaborateurs et annonce comme un grand prince qu’il va créer une structure plus petite, plus proche d’elle-même avec une organisation plate, et plus proche des joueurs pour travailler sur des jeux distribué en numérique uniquement et se focalisant sur la narration et la rejouabilité.

La presse se fait donc un plaisir d’expliquer à quel point ce changement risque d’être incroyablement bénéfique pour la créativité de l'auteur. Certains joueurs se dépêchent d’exprimer à quel point ils ont de toute manière haïs tous les Bioshock et à quel point la fin d’Irrational Games est une bonne chose. Et d’une certaine manière 2K fait également une bonne affaire en gardant Levine à la maison, en récupérant la main sur la licence Bioshock (Bioshock Karting bientôt sur iOS ?) et en se débarrassant des poids morts parmi la bonne centaine d’employés sans avoir besoin d’un embarrassant plan social.

Car la fermeture du studio c’est surtout ça : des développeurs mis à la porte d’un groupe qui vantait tranquillement il y a quelques jours ses 1.8 milliards de dollars de revenus nets et son fond de roulement d’environ 972 millions de dollars.

Alors oui, on n'est pas complètement chez les sauvages et Ken nous promet que la plupart des employés se verront offrir une place dans d'autres entités Take-two. Les chanceux font bosser sur le prochain GTA ou Red Dead, les autres iront visiter Brno et travailler sur un jeu de tennis. Et pour ceux qui ne pourraient pas ou ne voudraient pas continuer à travailler dans la maison-mère, quelques journées de recrutement seront organisées à Irrational pour permettre aux RH de la concurrence et autres chasseurs de prime affamés de venir piller la masse salariale avant qu'elle ne refroidisse.

C'est pas si grave alors, j'imagine, tant pis si ça veut dire une relocalisation pour ces gens et leurs familles, tant pis si ça signifie l'éclatement d'un studio qui a accouché de quelques uns des plus gros hits de ces dernières années. La créativité de Levine et son rêve de faire des jeux comme il a envie valent bien ça.

Enfin, ils auront quand même à être sacrément bons ses jeux.
Du genre 110 salariés bons, si vous voulez mon avis.

Commentaires

  • fleau scourge | Dernière modification :
    Je suis choqué de voir à quel point le caprice d'un créateur peut bousculer les choses. Et surtout à quel point il peut avoir le soutien de la presse et de fans. C'est dingue comme perdure le fantasme de l'auteur-créateur. Comme si la réussite des Bioshock n'étaient dû qu'à une seule personne... Comme tu dis, il a intérêt de faire des bons jeux au moins, sinon, la décrédibilisation sera totale !
    Au moins, si ça lui évite de faire des jeux de la même licence avec zéro motivation, comme on a pu le voir avec les derniers Halo de Bungie ou les derniers CoD, c'est peut-être pas si mal pour Bioshock.

    D'ailleurs, je pense toujours que c'est une excellente chose que 343i ai repris le travail de Bungie. Qu'importe la qualité de ce qu'il font, ça se voit qu'ils le font avec le cœur. Certes, ils n'oublient jamais le côté pognon des produits dérivés, mais y'a pas à chier : les romans/comics/univers Halo en général sous 343i est bien mieux travaillé et fait avec passion que sous Bungie.
    Même Halo Spartan Assault qui aurait pu être torché comme pas possible semble être un TDS très correct ! Et vu que je suis un grand naïf optimiste, j'ai envie de croire Dan Ayoub lorsqu'il nous dit que le portage sur console n'était pas prévu à l'origine et que ça vient d'abord de la demande des fans (même si d'accord, le prix est exorbitant ^^). Le lien jeuxvideo.com vu que je ne vais pas sur d'autres site de presse vidéoludique comme un gros casu inculte pataprout !

    Bref, je crois que je suis parti en HS ^^