> Le webcomics qui a une conception vague de lundi et jeudi

Communication 2.0

Communication 2.0
Pierre
Aucun commentaire
Plus ça va mal, et moins ça s’améliore chez Microsoft dont la communication de crise n’en finit pas de m’étonner.
Je pense qu’on ne donne pas assez de crédit à Larry “Major Nelson” Hryb, director of programming Xbox Live. Pour être honnête, je ne suis pas certain de savoir ce que ça veut dire “director of programming” et je suspecte que lui non plus vu qu’il définit son travaille comme “pousser des boutons depuis 2003”, ce qui me semble nettement plus sérieux.

Le bon Larry donc a porté à bout de bras la communication Xbox One, en disant gentiment au revoir à ses anciens camarades de jeu, en hostant des events pour le lancement de la console, en streamant sa bobine chez Penny Arcade pour Plants vs. Zombies ou en payant de sa personne en allant vendre lui-même du Titanfall au Texas. Le tout en continuant à annoncer lui-même les promos xbox live (à ce jour, je ne sais toujours pas comment trouver cette info autrement), et en effectuant les fameux podcasts hebdomadaires.

L’homme semble faire plus pour la marque que le site officiel, qui n’intègre toujours pas l’historique des activités Xbox One, ou les comptes sociaux qui ne semblent parler que de foot ou quémander des retweets à longueur de journée.

Pendant ce temps là, et alors que des rumeurs insistantes laissaient entendre que Microsoft laisserait définitivement tomber le support du pad xbox one (pourtant compatible micro USB) au profit d’une version spécifique à Windows, c’est Albert Penello, director of product management, qui intervient directement sur le forum Neogaf pour dire qu’en gros tout ça c’est des conneries et que oui le pad One standard sera compatible PC plus tard dans l’année mais que non il ne peut pas expliquer pourquoi c’est retardé pour l’instant. Ouais, pas un communiqué de presse, pas une déclaration officielle, juste bebert qui rage sur son clavier comme Kevin sur twitter après un patch Call of Duty.

Les mains dans le cambouis pour l’équipe MS restante, mais pas autant que Lucas Assis, un développeur brésilien qui a commencé à trouver le temps un peu long et a donc décidé de coder ses propres drivers pour la manette, comme ça. Et il a évidemment trouvé ça cool de jouer avec sa nouvelle manette préférée et a alors partagé ledit driver sur le net.

On a donc en même temps Microsoft qui annonce que non c’est pas possible tout de suite, et un particulier qui dit que mais si mais si, c’est possible et c’est d’ailleurs dispo sur un obscur dossier OneDrive.

C’est pas nécessairement grave en soi, mais ça sent quand même beaucoup la startup pour une boite aussi grosse. D’ailleurs “la xbox sent un peu trop la startup” c’est peut-être ce que sont en train de se dire deux hommes, Satya Nadella d’une part, le nouveau PDG de Microsoft qui a bâti toute sa carrière sur la performance du cloud computing et les relations business et qui doit sincèrement voir ces approximations d’un mauvais oeil et Stephen Elop d’autre part, nouveau vice président Devices & Services, et de facto nouveau patron du groupe xbox, qui aurait annoncé en novembre dernier que son premier geste s’il était PDG de Microsoft serait de se débarrasser de la division Xbox, rien de moins.

Mouaip, si je bossais sur la xbox j’aurais quelque peu les chocottes en ce moment, et ni la petite barre de progression des sauvegardes, ni les améliorations de l’algorithme d’enregistrement de vidéo prévus dans la liste des updates majeures n'apaiseraient réellement mon sommeil.

Aucun commentaire