> C'est pas top, mais toujours mieux que la concurrence

Fidélitest

Fidélitest
Pierre
Aucun commentaire
Un conseil si vous déménagez et que vous tenez à vos points Xbox Live Rewards, surtout ne changez pas la région de votre xbox live. Le système de déplacement de zone introduit en grande pompe par Microsoft il y a deux ans n’a visiblement pas été pensé pour retourner dans son pays d’origine.
Aussi idiot que l’âne de Buridan, le système Rewards, bien incapable de décider entre mon compte allemand et mon compte français liés à mon adresse Microsoft, m’envoie inlassablement le même email deux fois par mois, m’exhortant de vérifier mes paramètres de localisation. Sauf que soucieux de protéger les utilisateurs d’eux-mêmes, Microsoft ne permet pas à ses utilisateurs de fermer eux-mêmes leurs comptes billing.

J’ai donc décidé de chercher de l’aide en commençant par le chat (aussi connu sous le nom de Tchat pour le distinguer des chatons) de support Xbox qui après une demie heure de tergiversation m’a annoncé que je devais contacter le support international.
J’ai donc entrepris de contacter @XboxSupport sur twitter, qui après 5 tweets a reconnu son incompétence sur le sujet et m’a demander de poster sur le forum d’aide, qui après deux semaines m’a demandé de contacter le support billing par téléphone.

Manque de pot, la page support de Microsoft billing ne propose évidemment pas de numéro de téléphone mais propose de choisir un produit parmi une liste qui inclus quelques fantômes du passés comme Zune et MSN. Je choisis Xbox à tout hasard et me retrouve envoyé sur la page de support Xbox. Je m’oriente vers les problématiques de payement qui me redirige vers un choix multiple : Contacter le support sur twitter (qui m’avait recommandé de poster sur les forums), poster sur les forums (où l’on m’avait recommandé de contacter le présent support) ou tenter de Tchatter avec un représentant du support (là où j’avais commencé).

Je tente peu convaincu de cliquer sur le chat et me retrouve confronté à une page d’erreur qui ô miracle inclut un numéro de téléphone.
C’est noël avant l’heure et je peux alors passer une bonne demie heure au téléphone depuis l’étranger pour discuter avec une gentil organisatrice qui ne cesse de s’excuser en me disant à quel point ma situation est compliquée, que mon compte est compliqué, que bref, c’est définitivement trop compliqué et que ça va prendre du temps et que de toute manière il faut ouvrir une demande d’enquête, rien que ça. J’espère qu’ils auront très vite des pistes.

Bon avant cela il faudra que je rappelle le service à proximité de ma xbox un jour de semaine entre 10h et 18h parce que le boulot c’est définitivement surévalué.

Et tout ça pour peut-être, un jour récupérer les 5€ que le système de fidélité essaye tant bien que mal de déposer sur mon compte.


Cela dit c’est toujours une chasse au trésor bien plus sympa que la plupart des saloperies qu’on nous balance tous les mois en jeu gratuit Xbox One, puisqu’il semble désormais tout à fait clair que Microsoft a trouvé plus économique de faire développer des petits softs ringards que de payer un développeur pour obtenir une gratuité temporaire.

Mais tout cela reste la grande classe comparé à ce que Nintendo offre dans son propre programme de fidélité garni de reliques du passé incluant Games & Watch, sonneries de portables et autres CD audio des bandes sons des jeux pour un prix absolument exorbitant. Le paquet de quatre bien jolies dragonnes colorées pour WiiMote étant bien disponible après l’achat de dix jeux neufs.

Il y a bien un autre programme de fidélité, cette fois réservé aux possesseurs de WiiU premium, mais dont les bons d'achats doivent être utilisés sous moins de 3 mois, faute de quoi ils sont perdus.

On dit qu’une entreprise centenaire comme Nintendo acquiert la sagesse des vieux maîtres à penser. Moi je vois surtout qu’elle a acquis la radinerie ultime des petits vieux grognons. Il y a semble-t-il un peu de travail à faire dans cette direction.

Aucun commentaire