> Le webcomics trop bien sapé

Les sous-doués

Les sous-doués
Pierre
Aucun commentaire
Les tutoriels sont une source d'étonnement sans fond pour moi. A chaque nouveau jeu, chaque nouvel univers, je reste perplexe devant ces séquences capables de me faire passer par toute une gamme d'humeurs sans réellement m'aider à appréhender le gameplay.

Il y a plusieurs catégories de tutos donc.
Les inutiles tout d'abord, ils couvrent une part non négligeable des jeux d'actions modernes où l'objectif est de toute manière le même quelque soit le jeu : arriver au bout du couloir et tuer quelques types sur le chemin s'il le faut.
On y apprend en général le bout d'intrigue et les commandes dans une même séance molle et pénible déjà vue partout ailleurs. Ça tombe bien, on oublie les commandes aussi vite que l'histoire. L'exercice peut être rendu encore plus indigeste en forçant le joueur à effectuer une action de base 3-4 fois pour s'assurer qu'il soit aussi idiot qu'il en a l'air ou indiquer des actions qu'on ne réalisera plus dans le jeu une fois le tutoriel terminé.

Il y a aussi les retardataires, qui sont tout aussi inutiles que les premiers mais prennent un malin plaisir à étaler dans le temps les choses les plus élémentaires et à expliquer une action une fois que le joueur les a déjà effectuées plusieurs fois. Ainsi on nous apprend à tirer après avoir commis des dizaines de meurtres ou à donner un coup de crosse après avoir assommé la moitié des PNJ du coin. On est dans le grand art du manque de compréhension de l'expérience utilisateur.

Il y a au contraire les tutoriels qui veulent bruler les étapes, si possible au lance flamme en n'apportant aucune espèce d'intérêt aux commandes de bases pour se consacrer directement à des choses absolument impossibles à maîtriser pour un débutant, avec en bonus l'obligation de réussir pour passer à l'étape suivante

Il y a les insistants, où un petit message apparait à l'écran pour encourager le joueur à réaliser une action qu'il n'a pas forcément envie de faire, quitte à lui pourrir un peu de lisibilité à l'écran.

Il y a ceux qui veulent bien faire, notamment dans les RPG open world, débloquant une petite fenêtre ou un dialogue sans fin à chaque morceau de bâtiment croisé pour expliquer un petit bout de gameplay insignifiant et tant pis si le joueur aimerait déjà savoir comment mettre un pied devant l'autre.

Enfin il y a les taquins qui cachent quelques infos sympas comme la possibilité d'utiliser des armes secondaires ou la raison d'exister de certains menus. Et puis il y a les tutoriels façon Internet, détaillant point par point toutes les actions basiques et immédiatement compréhensibles mais qui vont se résumer à un vague “tuez le boss” dans les moments de paniques.

Certains petits malins essayent de se la jouer en montrant au joueur qu'ils ont bien compris que les tutoriels ne servent pas à grand chose comme l'équipe de Blood Dragon. Pourtant ça ne les empêche pas de tomber à leur tour dans le panneau des phases interminables.

De toute manière malin ou pas, bien intégré ou idiot, mon conseil pour les développeurs reste le même : le seul tutoriel que les joueurs utilisent s'appellent Youtube et ce ne sont pas les fonctionnalités d'enregistrement intégrées à la next-gen qui vont inverser cette tendance.

Aucun commentaire