> Le Blog BD qui n'a pas besoin de Uplay

Simulation de Vogon

Simulation de Vogon
Pierre
7 commentaires
Récemment j'ai, un peu naïvement, voulu jouer à Battlefield 3.
Oui, je sais, c'est mal, c'est EA, toussa, mais j'avais reçu la clé dans un humble bundle et je voulais un benchmark pour mon PC.

Bref je lance Steam après 12 tentatives de login et une réinitialisation de mot de passe (qui m'a envoyé un mail sur une adresse dont j'avais oublié le mot de passe mais ça c'est une autre histoire) et une confirmation de code secret parce que nouvelle machine toussa toussa que même mon compte en banque est moins sécurisé.

Manque de pot, c'est une clé Origin. Bon, bah je m'en vais sur le site d'EA pour récupérer Origin.
Bon le site est en allemand rapport à mon IP.
Le choix de la langue est assez succinct:

Deutsch

Et le bidouillage de l'URL à grands coups de fr-fr n'y change rien.
Tant pis je m'arme de patience et de google translate pour trouver le bouton "Herunterladen" et je souffle un peu au lancement de l'installer qui propose effectivement le français/anglais pour le soft.

Bon au passage il faut évidemment se créer un compte, parce qu'une boite Evil qui se respecte ne perd pas une jolie opportunité de récolter une adresse email de plus à vendre au plus offrant spammer sans vergogne.
J'accepte donc des contrats de licence utilisateur qui font 20 pages de long et que je ne lis évidemment pas.
J'essaye au passage de décocher autant d'abonnements à différentes newsletters que je le peux, mais c'est pas évident, je vais sans doute devoir paramétrer un filtre à spam.

Je peux enfin installer Origin qui me dit qu'avant toute chose je dois entrer mes infos persos, un avatar et surtout valider mon email. Petit passage par la boite mail, ça clique, ça ouvre des fenêtres, ça valide dans tous les coins. On n'est plus à 10min près hein.

Là je tombe sur ce bon vieux clone de Steam, vaguement orangé. Le bon point c'est qu'ils ont pompé toute l'ergonomie et que j'économise quelques minutes en trouvant de suite comment valider ma clé.
Je valide donc et me vois félicité d'avoir bien acheté (?) Battlefield 3, je me sens un peu fier, comme si 2000 employés Dice/EA me tendaient un petit pouce approbateur.

Là en bon joueur console que je suis, je clique sur "Jouer", le mal-nommé, et comprends alors que la petite mascarade qui a précédé ne me fera pas couper à la dizaine de gigas de données à télécharger. Ouais, c'était sans doute prévisible, après tout, on n'en est pas encore à streamer des jeux.

Après deux épisodes de House of Cards, un petit message m'indique que Battlefield 3 est "Prêt à Jouer", choix de mots pour le moins intéressant puisque cliquer sur le fameux bouton "Jouer" ne lance pas le jeu, mais m'envoie un e-mail me demandant de me créer un compte Battlelog.
De toute évidence posséder un compte chez EA n'étant pas suffisant, je dois désormais devenir utilisateur de Dice.
On ne prend pas la peine de m'expliquer à quoi peut bien servir ce compte Battlelog, sinon qu'il est requis pour jouer à BF3 et que si je n'en veux pas, je peux me brosser pour y jouer.

Ok, je ne mégote pas, je me créé un compte, accepte les contrats de licence utilisateurs que je ne lis pas, essaye tant bien que mal d'éviter les inscriptions aux newsletters, entre mes données confidentielles, invente un nouveau mot de passe que j'oublierai dix minutes plus tard et choisis bien évidemment un avatar, parce qu'il serait dommage que je ne puisse pas voir la petite image qui me représente le plus lorsque je lance ma campagne solo. J'entame un paquet de lebkuchen au grand dam de ma copine qui pensait se les enfiler en douce.

Nouvel email qui me remercie d'avoir choisi Battlefield et Battlelog de la même manière que l'on choisit d'attraper le rhume en hiver, un deuxième me notifie que je devrais valider mon email, un troisième me fait un peu de promo pour Battlefield 4, après tout, il n'est pas trop tard pour le réserver.
À ce point je me demande si la stratégie d'EA est effectivement de repousser le moment de jeu jusqu'à la sortie du nouvel épisode.

Puis je me rends compte qu'entre temps Windows a installé une MAJ critique et qu'il ne me lâchera pas tant que je ne l'ai pas rebooté. Je reboot, je vais pisser, je reviens, Origin m'envoie un message d'erreur me disant qu'il faut mettre à jour le client et accepter un nouveau contrat de licence puisque de nouvelles fonctions ont été ajoutées (ce qui me fait penser que l'installeur trouvé sur le site officiel était donc une version périmée). J'accepte, télécharge, installe, relance. Mon paquet de Lebkuchen commence à s'épuiser, je passe au pop-corn qui est définitivement un choix plus judicieux pour cette farce.

Armé de mon logiciel Origin à jour, de mon compte Origin, de ma copie numérique de Battlefield, de mon compte Battlelog, je reclique pour la troisième fois sur le bouton "Jouer" qui à ma stupeur me réouvre Chrome que j'avais pris soin de fermer (Benchmark, performances toussa...) et m'ouvre une page web Battlefield, Battlelog quelque chose qui me félicite pendant que je me demande si tout ce cinéma est comptabilisé par Raptr, et me demande d'accepter un autre contrat de licence.
Oui oui oui, je signe sans lire, je vends mon adresse email qu'il me faudra définitivement changer, je vends mes données perso et surtout mon âme et j'arrive sur une landing page qui se charge à moitié et qui est interrompue par un pop-up qui me demande d'installer un plug-in chrome. J'avale mon pop-corn de travers, après tout c'est la première fois qu'on me la fait celle là et je vérifie que je ne suis pas en train d'installer la version par navigateur de Battlefield 1943 ou Heroes, mais non, il faut effectivement en passer par un plug-in chrome qui ne s'installe pas du premier coup, qui nécessite une install manuelle et trois refresh de la page.
J'ai donc une bonne moitié de page qui essaye de me vendre Battlefield 4 (je suis tenté) et le choix entre trois boutons me proposant de faire du matchmaking ou de la campagne.
Je clique sur le bouton campagne un peu suspicieux et une petite animation de chargement se lance dans le coin inférieur droit avec la mention "Lancer le jeu quand terminé".

Et j'en suis là, incrédule avec mon pop-corn à regarder un plug-in lancé sur une page web, lancée par un launcher d'un jeu auquel je ne voulais vaguement jouer il y a de cela 2 heures.
Je suis déjà passé à autre chose lorsque l'écran vacille puis lance Battlefield en Fullscreen.

Youhou, je m'installe dans mon canap, je prends un pad xbox (oui je sais, FPS, manette toussa), et découvre avec joie que le menu répond (presque) comme sur une console.
Je lance la première mission, ça répond bien, le pad est correctement configuré de base et je trouve ça rigolo jusqu'à arriver au premier QTE du jeu (après environ 45 secondes et 12 terroristes tués) qui m'invite à appuyer sur "clic gauche", je baisse les yeux, cherche clic gauche sur ma manette, comprends qu'il doit s'agir de la touche de tir et fait, bêtement, feu avec la gâchette droite.
Je meurs dans d'atroces souffrances.
Je respawn au début de la séance de QTE, persuadé que j'ai été trop lent et martèle la gâchette par anticipation.
Monumentale erreur, écran rouge, mort, respawn.
J'essaye alors différents boutons, les autres gâchettes, le coup de crosse, le saut, start, les sticks. Que dalle.
Puis je me lève m'approche de ma souris et tente de cliquer malgré mon jeu au pad depuis le début. Et évidemment le QTE est un succès.

J'apprendrai plus tard via les forums officiels, les forums de JVC et un obscur type qui raconte sa life à la webcam sur YouTube que le seul moyen de rendre le pad compatible avec les QTE est de configurer sa manette via Xpadder ou un logiciel tiers. La grande classe pour un jeu AAA qui a du coûter quelques centaines de millions de dollars.

Pour la petite histoire j'ai pris mon mal en patience en installant le clavier et la souris à mes pieds pour m'en servir comme une pédale de disto lors des QTE, donnant à Battlefield un petit côté Rhythm game pas dégueulasse. Quand la vie vous donne un FPS-couloir, faites-en de la limonade.

Commentaires

  • FulRoro |
    Ahahah le coup de la pédale m'a tué
  • Spay |
    IL LIT PAS LES CONTRATS D'UTILISATEUR

    C'TE PUTAIN DE FIFOU CE BH QUAND MEME !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • BH |
    Que veux-tu, born to be wild, j'ai "gangster life4eva" de tatoué sur mon pad filaire.
  • FulRoro |
    THUG LIFE !

    Sinon alors la fréquentation de next-gene ? Qu'en est-il ? Vous avez fais un peu de mercatique ?
  • fleau scourge |
    Je ne t'ai jamais autant vu parler de ta life, BH ! A parler de ta copine et ton pipi, voilà qui change ! xD

    Votre BD et votre billet sont vraiment très drôles et toujours aussi intéressant !
  • Vil |
    J'ai fais la grosse erreur de le pré-commander à l'époque.

    J'ai du le réinstaller 5 ou 6 fois, bidouiller je ne sais combien de fois mon routeur. Tout ça pour jouer à un solo à chier.

    Si jamais tu joue en multi-joueur (ce que je te conseille quand même, pour apprécier la seule partie du jeu valable), je te souhaite également du courage avec PunkBuster. C'est effroyablement mal fichus.

    Enfin bref, si l'envie te prend de faire une partie, ajoute moi ;)
  • Mad Matt |
    toujours aussi fan de ton style, continuez comme ça les mecs :)