> Le webcomics free-to-read

Tricher n'est pas jouer

Tricher n'est pas jouer
Pierre
1 commentaire
ENCORE AVEC VOS HISTOIRES DE CHIEVOS ?
Hé ouais, encore avec nos histoires de chievos.

Avec les achievements, Microsoft a inventé bien malgré lui l’ultime carotte pour tous les joueurs obsédés par l’idée de compléter un jeu à 100%.
Corollaire fortuit de cette invention : les créateurs de jeu ont très vite jugé bon de mettre à profit ladite carotte pour garnir leur potagers persos.

Alors quand vous lancez votre jeu avec mode multijoueur et quand vous payez pour maintenir vos serveurs en ligne, l’un de vos objectifs est de pousser le plus de joueurs en ligne en même temps. Et quoi de plus facile pour cela que de planquer quelques chievos dans la partie multijoueur en offrant des points pour quiconque aura participé à X parties ou hosté X matchs.

Une idée complètement débile puisqu’au rythme où se vident les serveurs des jeux autres que le triplé gagnant CoD, Halo, Minecraft, il devient absolument impossible d’obtenir les succès en ligne (et donc le 100%) dès qu’un jeu a plus de six mois d’âge.

Et Scene It? 2, non content de proposer du multijoueur en ligne pour un jeu pensé pour le canapé, a bien évidemment réalisé un grand chelem de connerie en instaurant les fameux succès liés aux victoires en lignes. Et je peux vous dire d’expérience qu’il n’y a pas deux connards dans le monde pour chercher à défier des gens en ligne sur des quiz mal pensés, trop longs et répétitifs, juste pour le plaisir de finir le jeu à fond.

Difficile de blâmer les gens de ne pas essayer d’ailleurs tant le fond de Scene It? dénie tout ce qui pourrait faire plaisir à un cinéphile. Envie de claquer vos connaissances en acteurs, en réalisateurs ? Envie de vous sentir important en faisant péter les confettis après avoir aligné toute la filmo de Bebel par ordre chronologique en un temps record ?
Alors vous n’êtes pas au bon endroit.
Des anagrammes de titres, des rébus perraves, des questions d’attention sur la couleur du gilet du personnage à l’arrière plan d’une scène furtive, rien dans les mini-jeux ne permet d’apprendre quoi que ce soit d’un tant soit peu intéressant ou fun.

Des millions de sites, livres, blogs et comptes twitter existent sur les anecdotes du cinéma ? Rien à foutre répondent en cœur les concepteurs de Scene It?; nous on va vous faire deviner le titre d’un film dessiné par un gosse pété à la Jupiler !
Tous les réalisateurs, chefs op’ ont des pattes artistiques, des tics visuels à reconnaître ? Mais c’est tellement plus intéressant de trouver le mot manquant dans une phrase.

Je dirais bien que le jeu tente d’offrir des points à tout le monde et pas seulement aux gens qui s’enfilent les DVDs comme la Kro (par paquet de douze et sans discernement) de la même manière qu’un Mario Kart ne récompense pas uniquement les pros de Forza Motorsport.

Mais au final le jeu réussi l’absolue prouesse de se retrouver entre toutes les chaises qu’il a pris soin de monter.
Et si on en fait un gros plat aujourd'hui c’est parce qu’à l’heure ou Microsoft a sorti une console qui tourne plus comme machine à Netflix et lecteur Bluray que réel foudre de guerre pour Peggle 2 GOTY, il ne serait peut être pas complètement con de proposer un vrai quiz cinoche blindé de questions sur les films emblématiques des générations actuelles qui pourrait faire le pont entre les velléités de gaming et les tentatives de media center unique.
Avec les fonctions d’ancrage d’application, les statistiques de visionnages et le streaming en direct on pourrait même imaginer des questions en parallèle d’extraits vidéo ou des infos/triva en parallèle des questions.

Mais pour cela j’imagine qu’il faudrait que quelqu’un ait un tout petit peu de recul sur la machine et ça, c’est pas prévu avant l’update de 2015.

Commentaires