> Le Blog BD qui vous rappelle qu'il faut mettre un S à comics et pas à Jeux Vidéo

La science du hors sujet

La science du hors sujet
Pierre
6 commentaires
La presse jeu vidéo, c’est pas une bande de potes qui raconte ce qui se passe dans l’industrie pour le plaisir de tenir au courant leurs pairs.
La presse jeu vidéo, c’est une industrie dans l’industrie, un sport de combat dont la règle est simple : il faut faire plus de clic que la concurrence. Pour cela on peut jouer les salops et tendre des pièges aux lecteurs, les appâter avec du titre fourbe, des images trompeuses ou 1001 autre pratiques douteuses.

Ou alors, il faut avoir du contenu que les autres n’ont pas.
Parfois c’est du contenu qui tient à une forme particulière, à un ton unique, à des personnalités fortes parfois c’est juste dû à un vrai travail journalistique.

Et quelles qu’aient pu être les gloires passées, aujourd'hui tout le monde veut sa part de contenu que les autres n’ont pas.

Et à ce petit jeu, Gamekult est loin d’être mauvais, et puisque mettre systématiquement des 7 ne semble plus suffire pour contenter les gens de CBS, c’est le contenu en marge de l’over classique news-previews-reviews qui est développé.
Alors il y a la traditionnelle vidéo, vidéo-test, gaming live, show de la semaine, après tout qui ne voudrait pas voir la coupe de Chocapic ou la mine dépitée de Poischich ?
Mais contrairement à la saucisse toutes les bonnes choses ont une fin et les petites blagues vidéo non plus ne suffisent plus.

Alors il reste à se tourner vers le cœur du métier : la recherche, l’étude, l’interview, la synthèse, bref le boulot, le vrai quoi. Un pavé à la fois sous forme du bon vieux “dossier” méticuleux, documenté et parfois soutenu par de menues interviews pour prouver le côté reporter de terrain.

Et il faut avouer que les dossiers de GK sont parmi les mieux ficelés du genre, injustement masqués du menu principal et relégués à une sous-partie de la section news, ils sont complets bien foutu et touchent à des sujets en général bien vu quoi que plus du côté sensationnaliste d’un Kotaku que de la rigueur morose de Sciences et Vie.

J’en veux pour preuve le dossier sur Titanfall et son Tick Rate. On y apprend une foule de choses sur le netcode, sur la manière dont les jeux en ligne organisent leurs matches, on a un chouette historique des FPS, de jolis graphiques sur les données échangées entre clients et serveurs et en prime une petite intervention du développeur réseau d’Amplitude.

Que du bon alors ? Oui, sauf qu’à chaque fois que je lance Titanfall j’assiste peu ou prou au même type de scènes : deux équipes de six enragés se mettent sur la tronche à coups de grenades en marchant sur les murs alors que des robots de quinze mètres de haut tombent du ciel. Chacun de ces robots utilise des armes allant du quadruple lance-roquette au rayon explosif et chaque destruction de robot s’accompagne d’une explosion nucléaire.

Je ne doute pas qu’il doit bien y avoir quelques abrutis intéressés par jouer au jeu de manière compétitive, mais c’est passer à côté de tout ce qui fait son intérêt : des combats bordéliques au possible où les parties à respawn infini sont autant d’opportunités d’essayer de nouvelles grimpettes aériennes.

Alors très franchement, que le tickrate soit optimal, que la vitesse du serveur autorise une plus grande précision que les missions de la nasa, ou au contraire qu’on soit en dessous de Counter-Strike il y a 10 ans, on s’en tape : ça aurait sans doute pu faire un excellent dossier pour n’importe quel titre joué en esport, mais c’est juste complètement hors sujet pour ce jeu en particulier.

Comme quoi on peut avoir le contenu le plus intéressant du moment, on n’est pas pour autant à l’abri de la chasse au buzz.

Commentaires

  • Vil |
    Morale de l'histoire : Ne pas acheter Titanfall et aller jouer à CS:GO

    Ou sinon si les mechas vous filent la trique, y'a toujours Hawken pas trop mal foutu, gratuit et dispo sur Steam.
  • BH |
    Ouais mais les F2P cay le mal, on le sait bien.
  • FoulRaurau |
    Le lien "des personnalités fortes" ne marche pas.

    Les dossiers types jv.com sont pas séparés sur plein de page pour que ça fasse plus de click/ de page vues ?
  • Vil | Dernière modification :
    Les F2P constituent un modèle économique alternatif fort intéressant.
    T'y joue 2 jours, tu rigoles bien, tu jettes, et ça t'a pas coûté un rond.
    (Non mais sérieusement, je trouve vraiment Hawken cool, plus que Titanfall)

    Mais sinon, le dossier sur les tickrate est très intéressant, c'est un peu mesquin de le tacler parce qu'il est plutôt tourné vers Titanfall, c'est un constat sur la lacune de TF qu'est l'e-sport.

    En cherchant un peu, j'ai lu que de nombreuses "fonctionnalités" indispensable pour de l'e-sport sont absentes du jeu, ne serait-ce que les parties privées.
    Je trouve ça aberrant, surtout au niveau des FPS. C'est un peu comme si demain, je sortais un jeu de combat sans multijoueur.
  • Gomo | Dernière modification :
    Depuis quand l'E-sport est essentiel pour les FPS multi ?
  • Vil |
    DEPUIS TOUJOURS.
    Non mais l'e-sport, c'est un plus, une manière de jouer que j'affectionne, où le résultat d'un match n'est pas dû aux compétences complètement aléatoires de tes coéquipiers (Battlefield, je te hais).

    C'est surtout le manque de parties privées qui me chagrine, pour corriger ma phrase ci dessus, c'est un peu comme si tu sortais un jeu de combat, mais que tu ne pouvais pas jouer avec le mec un peu relou assis à ta droite sur le canapé.